Changement d'adresse

Le site de l'Association Faune et Flore de l'Orne a changé d'adresse, vous allez être redirigé automatiquement

Pensez à mettre à jour vos favoris : www.affo-nature.org

Si vous n'êtes pas redirigé automatiquement dans 5 secondes, cliquez sur ce lien

Comment valoriser nos déchets organiques
Le contexte
Le compostage :
le principe
Le compostage :
les déchets
Le compostage :
les techniques 1

Le compostage :
les techniques 2

Le paillage
Les toilettes sèches

 

Composter : c’est rendre au sol son humus, rendre au cycle de la nature une partie de ce que l’on a prélevé.


Le compost, produit d’une fermentation aérobie

Le compostage est un procédé naturel qui transforme, en présence d’oxygène (aérobiose), la matière organique en un produit ressemblant à de la terre, appelé humus ou compost.
La matière organique est décomposée par toute une chaine alimentaire formée de micro-organismes (bactéries et champignons) et d’invertébrés.


 

Les bonnes conditions pour le compostage

Pour se développer et assurer le compostage, les êtres vivants ont besoin :

- d’oxygène,
- d’eau mais pas trop,
- d’un milieu non acide,
- de carbone (source d’énergie),
- d’azote,
- de sels minéraux.




Les avantages du compost

- favorise la croissance des végétaux.
- favorise le développement des racines.
- améliore le rythme de diffusion des nutriments.
- améliore la porosité du sol.
- améliore la rétention de l’eau.
- accroît la résistance à l’érosion par le vent et l’eau.
- favorise la limitation de maladies chez les végétaux.

 

Attention :

Il ne faut pas confondre décomposition (ce qui se produit dans le compostage) et pourriture. Les processus de pourriture se produisent en absence d’oxygène et dégagent de mauvaises odeurs.


Exposition réalisée par l’Association Faune et Flore de l’Orne en 2007

grâce au soutien financier du Conseil Régional de Basse-Normandie