Changement d'adresse

Le site de l'Association Faune et Flore de l'Orne a changé d'adresse, vous allez être redirigé automatiquement

Pensez à mettre à jour vos favoris : www.affo-nature.org

Si vous n'êtes pas redirigé automatiquement dans 5 secondes, cliquez sur ce lien

Comment valoriser nos déchets organiques
Le contexte
Le compostage :
le principe
Le compostage :
les déchets
Le compostage :
les techniques 1

Le compostage :
les techniques 2

Le paillage
Les toilettes sèches
 

Chaque kilogramme de biomasse végétale et animale qu’on ne réintroduit pas dans le processus de formation des sols, affaiblit la capacité de production de l’écosystème et devient une menace de pollution des eaux et/ou de l’air.


Valoriser sur place ou éliminer les déchets organiques ?

Est dite organique toute matière transformée ou non qui provient d’êtres vivants (animaux ou végétaux).

Le tiers du volume des poubelles domestiques est constitué de matières organiques pouvant être transformées en compost : tontes de pelouse, taille de haies, feuilles mortes, épluchures …
Cela représente en moyenne 50 à 70 kg de déchets de cuisine et de 50 à 100 kg de déchets de jardin par habitant et par an.
Le rejet de ces matières entraine un coût collectif pour leur transport et leur transformation; il est donc préférable de les récupérer sur place.

Dans la nature, tout se transforme.

La forêt a résolu le problème d’une manière très simple : les déchets des uns servent de subsistance aux les autres.
Les végétaux et les animaux morts se désagrègent et se décomposent sur place. Les matières végétales se transforment en sels minéraux et en humus, et les matières animales en éléments simples comme le carbone ou l’azote. L’humus formé améliore la terre et nourrit lentement les plantes. Rien n’est perdu et chaque nouveau cycle de vie s’enrichit des apports du cycle précédent.


La décomposition des matières organiques ne libère pas d’autres substances que celles qui sont inhérentes à la vie. Par contre, les sacs poubelle, le ramassage, le transport, l’incinération, la mise en décharge engendrent des coûts financiers importants et des pollutions environnementales.


Exposition réalisée par l’Association Faune et Flore de l’Orne en 2007

grâce au soutien financier du Conseil Régional de Basse-Normandie